La Petite Graine Verte

Zéro Déchet, Bien-être, Développement Personnel
Blog Ecologie Zéro déchet

{Zéro Déchet} Les 10 inconvénients du zéro déchet en société… qu’on assume complètement!

Soyons francs, en société, le mode de vie zéro déchet n’a pas toujours la côte. On est souvent vus, au mieux comme des moralisateurs, au pire comme des bêtes curieuses qui cherchent à revenir à l’âge de pierre. Tant pis, on assume complètement!

 

1/ Les lessives

Mouchoirs en tissus, serviettes en coton, couches lavables… On va pas se le cacher, le mode de vie zéro déchet -ZD- fait gonfler la machine à laver. Au point parfois de se demander su c’est vraiment écolo. Puis on se remémore les litres d’eau nécessaires à la fabrication du sopalin (sujet en proie à de houleux débats lors des soirées arrosées). Là, on a vraiment l’impression de sauver la Planète, ce qui nous donne du courage pour accrocher nos cinquante lingettes en coton mouillées sur l’étendoir à 22h!

2/ Les sorties

Quand on est en mode ZD, chaque sortie demande de l’organisation, encore plus avec des enfants! On est aussi les seuls à rentrer de vacances avec une valise autant remplie qu’au départ (et pas de cadeaux). Car on ne se déleste pas de mignonnettes de shampoing, de disques démaquillants jetables, ni de mouchoirs en papier. Et non, on rentre avec tout notre linge sale pour le laver en famille!

3/ Les mouchoirs en tissus

Et oui, on garde aussi nos microbes: rien se perd, tout se transforme! Bon, rassurez-vous, on les lave aussi souvent que nécessaire. En revanche, ça peut mettre les invités mal à l’aise…

4/ Les protections périodiques

On ne pourra plus jamais « dépanner » une amie lors d’une survenue de règles impromptue. Si on donne facilement un tampon, on partage moins volontiers sa « cup« . Si c’est une bonne amie, on peut lui proposer une serviette hygiénique lavable, mais il faut tout de même avoir atteint un certain degré d’intimité.

5/ Les couches lavables

Là pour le coup, on est tellement sympa qu’on repart avec nos couches sales. Au top pour les amis qui n’ont pas d’enfants et qui oublient de jeter la poubelle juste après votre départ… et découvrent avec horreur l’odeur le lendemain matin. Quand on se sent à l’aise, on sollicite l’utilisation de la salle de bain de nos hôtes pour rincer la couche incriminée. Dans le cas contraire, on se trimbale la couche toute la journée, et là il vaut mieux avoir pensé au sac étanche!

6/ Les lingettes en coton

L’adepte du ZD exhibe dans ses toilettes une petite boîte avec des lingettes en coton propres et une pour les sales. Ben quoi, c’est super tendance comme déco! Rassurez-vous, généralement on a quand-même un rouleau de PQ, histoire de mettre les invités à l’aise. Lequel rouleau peut également servir de mouchoir en cas de besoin (voir point n°3).

7/ Le kit de base

On a toujours dans notre sac une pochette étanche prête à recevoir les mouchoirs en tissus, lingettes lavables, serviettes hygiéniques ou couches sales. De quoi dissuader un pickpocket chevronné… Il faut juste penser à la vider en rentrant.

8/ La vaisselle

« Quoi?? Des assiettes en carton?? Ça va pas la tête?? » Bon, parfois on accuse le coup de notre mode de vie ZD quand en fin de soirée, on jette un rapide coup d’œil à la pile de vaisselle dans la cuisine en allant se resservir un verre… Finalement on trouve toujours un ami sympa, hyper motivé qui tient à nous aider à ranger avant de partir. Et on s’aperçoit alors qu’en 10 minutes tout est lavé. C’est bien moins que la durée de dégradation des assiettes jetables (enfin pardon « réutilisables » comme les nomment désormais les fabricants) dans la nature.

9/ Les courses

Avec nos bocaux, les courses ressemblent à de vraies séances de muscu. Le passage à l’épicerie doit également être anticipé. En vrai ZD, il nous arrive de nous priver d’un extra parce qu’on a oublié de prévoir un bocal supplémentaire… Question (bête?) de principe.

10/ NIMBY (Not In My Backyard)

Par convictions, on se prive volontairement de certains aliments emballés, qu’on mange avec plaisir chez les autres, en toute hypocrisie! Que voulez-vous, on a tous nos contradictions!

Et si la lecture de cet article vous a donné envie d’en savoir plus sur le zéro déchet, je vous livre quelques conseils ici. Sachez également que le MOOC sur le zéro déchet de l’Université des Colibris est toujours disponible!