La Petite Graine Verte

Zéro Déchet, Bien-être, Développement Personnel
detox-au-sucre-la-petite-graine-verte
Bien-être Blog Lifestyle

Accro au sucre: comment je me suis désintoxiquée du sucre radicalement et durablement

Le sucre est présent partout dans notre alimentation. Qu’il soit à l’état naturel dans les fruits ou le miel, ou transformé, sous forme de sucre blanc, blond, roux, sirop de glucose… On ingère chaque jour une quantité de sucre importante, dont une partie à notre insu: coulis de tomates, pizzas surgelées, boissons végétales, pain, chips, galettes de céréales… Le sucre est devenu un ingrédient omniprésent dans notre quotidien. De plus, il est souvent associé à un sentiment de bien-être, de plaisir, voire une récompense. 

 

Le sucre, ce poison qui agit sur notre cerveau

Si c’est si bon, pourquoi s’en priver? Et oui, la question est légitime, pourquoi chercher à lutter si ces petites douceurs nous « font du bien »? Il convient d’abord de définir, de quel « bien » il s’agit. De la sensation d’accomplissement éphémère que l’on ressent au moment où le goût du sucre rempli nos papilles? Tellement courte qu’on est immédiatement tenté par une seconde bouchée, puis une troisième, … jusqu’à ce que notre corps nous envoie des signaux de trop plein et qu’on finisse par se sentir mal, voire culpabiliser. Car on le sait , on nous le répète: le sucre est mauvais pour notre santé. Le mécanisme cérébral qui nous pousse à en consommer serait le même que pour le tabac et l’alcool, à la différence que le sucre est en vente libre et les industriels encouragent même leur consommation dès le plus jeune âge! En effet, son ingestion active le système de récompense, qui sécrète de la dopamine et nous fait nous sentir si bien… Pas simple donc de prendre conscience de l’ampleur de l’empoisonnement dont nous sommes les victimes consentantes. Il en vaut d’ailleurs pour la plupart des produits de consommation courante, qui mettent notre santé en danger (pour plus d’infos, lire l’article sur l’industrie agro-alimentaire). 

En plus de la prise de poids, généralement facilement visible, du risque de diabète de type II, des ravages sur la dentition, le sucre alimente les cellules de notre corps. Cela concerne également notre cerveau, qui transforme le glucose en énergie. D’où l’importance de lui fournir des sources de glucose non transformées, les plus riches possible sur le plan nutritionnel (les fameux « sucres lents », par opposition aux « sucres rapides »). Pour comprendre comment l’alimentation influence notre cerveau, je vous invite à visionner ce reportage d’Arte.

Le sucre, énergie indispensable au fonctionnement de notre corps? 

Puisque le corps a besoin de glucose, peut-on se passer de sucre rapide? Oui, sans hésiter. Le corps peut tout à fait trouver le glucose nécessaire pour produire de l’énergie dans l’alimentation, sans apport de sucres ajoutés. On en trouve ainsi dans les fruits, les légumes et les céréales. Leur énergie disponible est également bien plus enrichissante pour nos cellules que le sucre raffiné. On trouve également du glucose à l’état naturel dans le miel, à consommer avec modération bien entendu. 

Comment rompre ce circuit de récompense et se désintoxiquer du sucre?

Tout travail sur les addictions alimentaires ou comportementales implique d’abord d’avoir une réelle envie d’abandonner cette habitude. Ça paraît simple dit comme ça, mais les anciens fumeurs vous le confirmeront: sans volonté, on n’arrive à rien. Ce qui ne signifie pas si vous replongez vous n’avez « pas de volonté », comme on entend souvent. Cela signifie juste que le moment n’était pas propice, que la méthode utilisée ne vous correspondait pas ou que, tout simplement, vous n’étiez pas prêt à éradiquer le sucre/ le tabac/ l’alcool de votre vie et donc que vous ne le souhaitiez pas vraiment. 

desintoxication-au-sucre

Arrêt du sucre: trouver son déclic

On le sait, le sucre a des répercussions néfastes sur notre corps: prise de poids, irritabilité, fatigue chronique, ou au contraire hyperactivité chez les enfants, caries, diabète… Selon les personnes, certains symptômes seront plus parlants que d’autres. Pour ma part, j’ai tendance à garder un poids plutôt stable, ce qui fait que le risque d’obésité était bien loin de m’inquiéter. J’étais, je le croyais, relativement en bonne santé donc bon, un peu de sucre de temps en temps… enfin je veux dire tous les jours…oui, bon, un peu à chaque repas… Ok, aussi un peu entre les repas parfois…  mais rien de bien méchant! De plus, je consommais presque uniquement du miel et du sucre complet, ce qui me donnait la sensation de consommer du sucre « bon pour ma santé ». Pourtant, je culpabilisais car j’étais accro à cette substance, au point de devoir absolument finir un repas sur une note sucrée, qui plus est impliquant du chocolat. 

Un jour, j’en ai eu marre. J’ai compris que mes soi-disant « bourrelets de grossesse » n’étaient pas dus à ma petite dernière, qui allait déjà sur ses 2 ans, mais que mon alimentation d’apparence saine et équilibrée était ruinée par cette addiction au sucre. La bonne nouvelle c’est qu’on peut tous s’en sortir. Voici le chemin que j’ai emprunté pour me libérer du sucre radicalement et durablement.

J’ai tout d’abord posé l’intention ferme de supprimer immédiatement tout sucre dit rapide de mon alimentation. J’ai ensuite cherché des arguments tangibles pour soutenir ma motivation. J’ai alors regardé plusieurs vidéos de la coach sportive Lucile Woodward: La vérité sur le sucre; Les sucres sains? Miel, sirop d’agave, sucre de coco; Mes 5 conseils pour se désintoxique du sucre

Regonflée à bloc et motivée comme jamais, j’avais encore besoin d’un petit coup de pouce pour fermer le circuit de récompense de mon cerveau. 

L’hypnose, un outil formidable pour venir à bout des addictions

Je me suis alors souvenue du puissant pouvoir de l’hypnose. J’avais déjà expérimenté cette technique lors de consultations personnalisées, notamment pour l’accouchement sans péridurale. Etant en plein confinement, j’ai alors cherché sur youtube des enregistrements sur le sujet. C’est ainsi que j’ai découvert la chaîne Une voix qui porte, qui a mis en ligne une séance puissante pour se libérer de l’addiction au sucre: Accro au sucre? Comment vous libérer?

J’ai écouté cette séance plusieurs soirs de suite, je me suis même endormie pendant les séances, et le résultat a été immédiat. Dès le premier jour, l’envie de sucre s’était volatilisée, même lors d’épisodes de stress, où j’avais tendance à « manger mes émotions ». 

liberte-arret-du-sucre

Les bienfaits de l’arrêt du sucre

Cette expérience, qui m’a permis reprendre le contrôle sur mon alimentation s’est avérée encore plus bénéfique que ce que j’avais imaginé. En effet, au bout de quelques jours, j’ai ressenti un mieux-être notable. A commencer par un meilleur sommeil et une meilleure forme: depuis 2 mois, je me réveille naturellement à 6h du matin, reposée et prête à attaquer ma séance de yoga. J’ai également une meilleure satiété et je mange plus doucement car je ne suis pas pressée de terminer mon plat pour arriver au dessert. J’ai par ailleurs une meilleure peau, qui réagissait aux excès de chocolat (et au gluten, dont je vous parlerai dans un prochain article). De nature plutôt tonique et musclée, j’avais tout de même un petit ventre et des poignées d’amour, qui trahissaient mon penchant pour les saveurs sucrées: tout ça s’est envolé, presque sans effort (le yoga quotidien aidant tout de même au développement des muscles profonds des abdominaux). Mieux, je ne me sens plus frustrée lorsque que je mange à l’extérieur et que je n’ai pas mon carré de chocolat pour conclure un repas. Je suis donc plus détendue et moins susceptible 😉 Enfin, je me sens surtout libérée car, en maîtrisant mes compulsions alimentaires, je peux faire le choix en pleine conscience de prendre un dessert quand l’occasion se présente et je l’apprécie… enfin je réalise surtout la quantité de sucres contenus dans les pâtisseries, dont certaines sont devenues pour moi immangeables!

Installer de nouvelles habitudes dans la durée

On le sait, il est facile d’installer une nouvelle habitude, le challenge est de l’inscrire dans la durée. Souvent, on s’y tient 3 semaines et c’est la rechute. Tout d’abord, soyons indulgents avec nous-mêmes: on a du mérite à vouloir prendre notre santé en main et toute tentative est positive. De plus, les effets bénéfiques cités plus hauts motivent à poursuivre sur cette voie.

Pour ma part, afin d’installer durablement des nouvelles habitudes, j’ai décidé de m’autoriser un morceau de gâteau ou de chocolat lorsque l’occasion se présentait (anniversaire, restaurant…). Je le déguste lentement et je l’apprécie, sans que cela ne ravive le circuit de récompense. J’ai également modifié les goûters de mes filles: moins de réalisation de gâteaux, plus de fruits ou de goûters simples (comme du pain et de la purée de cacahuètes), qui me tentent moins, ou que je peux partager avec elles. Enfin, lorsque l’envie resurgit, ce qui m’est arrivé pendant des épisodes de grand stress ou de fatigue, je réécoute la séance d’hypnose, afin que mon cerveau réintègre bien toutes les suggestions émises par la thérapeute. 

En ce qui me concerne, cette expérience a été la première d’une série, dont je partagerai dans d’autres articles. Outre un sentiment de satisfaction personnelle et de force d’esprit, je me sens surtout plus libre, désintoxiquée de ce poison qu’on avale quotidiennement dès le plus jeune âge et qui n’a aucun intérêt pour notre corps. Je vous encourage donc à vous lancer sur cette voie, en arpentant le chemin qui vous convienne afin vous qu’il amène, vous aussi, à la liberté!

2 Comment

  1. Merci Émilie pour ton partage d’expérience. Je confirme que l’on revit après avoir arrêté le sucre raffiné et, avec un peu de sport hebdomadaire, les kilos s’envolent tout seul sans autre effort, c’est presque magique ! Bon, pour ma part, 2e bébé est passé par-là et le sucre est bel et bien revenu à ma table… Ton article me donne envie de redevenir « libre » et de tester l’hypnose. Encore merci +++

    1. Merci Perrine pour ton retour d’expérience. Moi aussi les grossesses (et ensuite les goûters) avaient fait exploser mon addiction au sucre, c’est pour ça que j’ai décidé de réagir radicalement ! Ravie de te donner envie de te libérer, puisque tu es déjà passée par là ça va être facile. Bonne libération 😉

Comments are closed.